Le projet Surdi

Le projet Surdi a pour but le développement d’une application pour smartphone spécialement conçue pour les sourds. À l’aide d’une technique moderne nous voulons aider les sourds en Suisse à maîtriser leur vie quotidienne et les obstacles dus à leur surdité. Surdi peut contribuer à une meilleure intégration des sourds dans l’économie et la société.

Surdi est un projet social réalisé par l’engagement bénévole de nombreuses personnes. Pour des raisons de professionnalité le développement de l’application est confié à un partenaire externe. Pour cette raison ce projet a besoin du soutien financier de beaucoup de gens sourds et entendants.

Pour que l’application ait véritablement une valeur concrète les défis quotidiens sont identifiés en collaboration avec des sourds. Ensemble nous développons des solutions qui déboucheront sur des fonctions dans l’application Surdi. Les workshops auxquels ont participé des sourds ont montré que les besoins les plus urgents étaient de trois types: informations en gares, sirènes de la police, des ambulances, des pompiers etc. ainsi que la communication spontanée avec les entendants.



Surdi doit pouvoir aider rapidement les sourds en Suisse. C’est pourquoi les différentes fonctions de l’application sont subdivisées en plusieurs sous-projets qui la complètent successivement. Les sourds participant au projet ont souhaité que soit développée une première version de l’application traitant les informations des transports publics.

Dans la vidéo suivante vous pouvez voir comment Lisa, grâce à Surdi, peut voyager en train sans obstacles.

L'application

Grâce à la collaboration de nombreux sourds, il a été possible d’identifier les domaines dans lesquels les sourds peuvent être aidés dans la vie quotidienne par un smartphone disposant de fonctions adéquates. Les fonctions sont aussi diverses qu’intéressantes. Pour cette raison SURDI a comme but de présenter aux sourds une application étendue les soutenant dans les différentes situations quotidiennes.


Fonctions

ÖV-Informationen

Voyages en train
Pour des voyages en train conformité à les malentendants

La première fonction de Surdi consiste à aider les sourds lors de leurs voyages en train en Suisse. Dans les gares tous les jours de nombreuses informations sont transmises par haut-parleurs, comme par exemple : changement de voie, retard des trains ou annulation de trains. Les sourds n’entendent pas ces informations. Surdi reconnait dans quelle gare la personne se trouve et l’informe en temps réel des éventuels changements ou perturbations.

Berner Fachhochschule

Appel d’urgence
afin d’éviter toute perte de temps

En cas d’urgence, chaque seconde compte. Les sourds néanmoins ne peuvent pas prendre simplement le téléphone et alarmer la centrale. La fonction d’urgence permet aux sourds d’appeler la police, les pompiers ou le médecin d’urgence sans l’aide de tiers ou de services de traduction. Les sourds peuvent de manière simple envoyer un appel d’urgence. Simultanément le GPS localise l’endroit où se trouve la personne et le communique. Nature de l’intervention demandée ainsi qu’une courte description de l’urgence complète le message.

Crowdfunding

Aide à la communication
pour communiquer spontanément avec les entendants

En Suisse les sourds peuvent lors d’une entrevue faire appel aux services d’un interprète par signes. Ce soutien est d’une importance capitale pour les sourds s’ils doivent par exemple prendre part à un entretien de postulation ou à une consultation chez le médecin. Par contre il y a quotidiennement des situations où les sourds aimeraient avoir une courte conversation avec des entendants, soit à la place de travail, lors d’une visite à la pharmacie ou dans une ville étrangère par exemple pour demander son chemin. Cette fonction doit permettre un entretien spontané entre entendants et sourds. À cet effet les propos exprimés sont convertis en texte et le texte introduit peut être lu.

Crowdfunding

Extension
pour bénéficier de plus de fonctions

Nous considérons l’extension du logiciel comme très importante. Car à l’avenir l’application doit assister les sourds dans d’autres domaines. Dans ce but nous travaillons continuellement avec des sourds bénévoles afin d’identifier les domaines problématiques et de développer les outils correspondants.

Polyglotte

La Suisse est un pays avec différentes cultures et langues. Deux tiers des Suisses sourds vivent en Suisse alémanique, un tiers en Suisse romande. Il y a peu de sourds en Suisse italienne. Surdi tient compte des différentes langues de la Suisse. Afin que tous les sourds puissent profiter de l’application, elle sera disponible en allemand, en français et en italien.

Plates-formes

Le but poursuivi avec une application hybride permet un développement de l’application indépendamment de la plate-forme. De cette manière Surdi peut être installée aussi bien sur un smartphone avec logiciel Android que sur un iPhone avec iOS.

Cette indépendance contribue à une plus large diffusion et utilisation de l’application parmi les sourds en Suisse. En outre, l’utilisateur s’épargne ainsi l’éventuel achat d’un nouvel appareil.

L’arrière-plan

La Suisse compte environ 500'000 personnes avec une ouïe considérablement réduite, dont 10'000 sont complètement sourdes. Du moment que la surdité ne donne pas automatiquement droit à une rente d’invalidité , les sourds sont obligés de s’affirmer quotidiennement sur le marché du travail – car les sourds peuvent tout faire comme les entendants, excepté entendre.

Les personnes souffrant d’une défaillance auditive sont tous les jours confrontées avec une multitude de défis. Mise à part la communication difficile avec les entendants, il faut surtout mentionner la perception réduite ou absente des signaux acoustiques de dangers et d’informations. Exemples: sonnerie du facteur à la porte d’entrée, annonce des changements de voies à la gare, klaxon des voitures ou alarme de feu dans un bâtiment. À vrai dire, il existe bien des appareils assistant les sourds dans leur vie quotidienne, mais ceux-ci sont pour la plupart stationnaires. Avec une application smartphone appropriée, les sourds peuvent être accompagnés et soutenus indépendamment du temps et du lieu.

L’idée de développer une application Smartphone pour sourds et malentendants a surgi lors de séances d’informations de l’office des sourds et malentendants de la ville de Berne. Au cours de celles-ci, traitant des tablettes et smartphones, les participants ont à plusieurs reprises exprimé le souhait de disposer d’une application qui leur facilite la vie quotidienne.

Le groupe de travail

Le projet Surdi ne peut être réalisé qu’en collaboration avec un grand nombre de personnes et de groupes. Ci-dessous la liste des participants au projet.


Thomas Affolter

Thomas
Exigences et concept

Thomas est l’initiateur et le chef de fil du projet Surdi. Au cours des dernières années il a tenu plusieurs séances d’informations à l’office des sourds et malentendants de Berne sur les tablettes, smartphones et applications. C’est au cours de ces réunions que de nombreux participants ont exprimé le voeu d’une application pour sourds. Dans le cadre de ses études en informatique de gestion à la haute école spécialisée bernoise et de sa thèse de bachelor il a examiné de plus près l’idée d’une application pour sourds. En collaboration avec des bénévoles sourds il a évalué lors d’un workshop les options et déterminé les solutions techniquement réalisables. Le projet Surdi est entre-temps devenu pour Thomas une cause qui lui tient très à cœur. Son engagement est en outre entièrement bénévole.

Berner Fachhochschule

Haute école spécialisée bernoise
Développement

Déjà en cours de travail à sa thèse de bachelor la haute école spécialisée bernoise a montré de l’intérêt pour la réalisation de l’application. Notamment le Prof. Dr. Ulrich Fiedler du Research Institute for Security in the Information Society du BFH (RISIS) de Bienne a soutenu Thomas durant son travail et s’est engagé pour le développement de Surdi. Entre-temps lui et son groupe à la haute école spécialisée bernoise sont devenus des partenaires importants s’impliquant dans les aspects techniques et apportant leur savoir et l’expérience nécessaire pour mener à bien le développement de l’application. Le développement d’applications est un domaine dans lequel le Prof. Dr. Ulrich Fiedler et son groupe se sont particulièrement distingués.

Crowdfunding

Volontaire
Collaboration bénévole et donation

Le projet ne pourrait pas être réalisé sans le soutien bienveillant d’un grand nombre de personnes qui s’engagent pour une meilleure intégration des sourds dans l’économie et la société. Parmi eux de nombreux sourds ont participé à l’élaboration des fonctions. Des entendants d’autre part ont mis à disposition gracieusement leur savoir en matière de graphiques et de textes. Ils ont ainsi également soutenu le projet. D’une importance particulière sont en outre les nombreuses personnes, sourdes ou non, qui par leur dons ont financé le projet. Ils sont déterminants pour assurer le succès de l’application afin que les sourds en Suisse puissent surmonter les obstacles auxquels ils sont quotidiennement confrontés. Le groupe du projet Surdi remercie chaleureusement toutes ces personnes pour leur soutien bénévole.

Dons

Pour la réalisation de la première fonction de l’application, à savoir « Informations des transports publics », CHF 20'000 au moins sont indispensables. Une campagne de crowdfunding est lancée afin de récolter les fonds nécessaires.

À cet effet nous faisons usage de la plate-forme suisse crowdfunding «we make it». La compagne lancée fonctionne selon le principe «all-or-nothing». Cela signifie que les dons sont intégralement restitués aux donateurs si le but financier n’est pas atteint dans le délai prévu.

Prêtez aujourd’hui encore attention aux sourds en Suisse et faites un don d’un montant de votre choix pour la réalisation de la première version de Surdi! Le groupe ainsi que des milliers de sourds en Suisse vous en remercient de tout cœur.

Bon à savoir : Si la campagne de crowdfunding devait récolter plus de CHF 20'000, le surplus serait utilisé pour étendre la fonction «Informations des transports publics» ou même pour développer d’autres fonctions.

Contacts

Avez-vous des questions ou des suggestions à propos du projet?


Berne, CH

Téléphone: +41 (0)79 772 58 23

Email: info@surdi.ch